Yop

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

GNU/Linux

Tout ce qui a un rapport avec GNU/Linux

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, 8 mai 2013

Monter une image disque (.img) contenant plusieurs partitions

Le RaspberryPi nécessite 2 partitions et les OS sont généralement founis en .img

J'avais besoin de comparer certains fichiers entre mon installation Rasbian et la distribution Raspbmc.

Je télécharge donc raspbmc-final.img sur mon laptop puis:

$ mkdir mount
$ sudo fdisk -l raspbmc-final.img

Disk raspbmc-final.img: 1363 MB, 1363148800 bytes
4 heads, 32 sectors/track, 20800 cylinders, total 2662400 sectors
Units = sectors of 1 * 512 = 512 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disk identifier: 0x000d692e

Device Boot Start End Blocks Id System
raspbmc-final.img1 4096 147455 71680 c W95 FAT32 (LBA)
raspbmc-final.img2 151552 2662399 1255424 83 Linux

Si on veut monter la 1ère partition qui démarre au sector 4096, l'offset à utiliser est donc 512x4096=2097152

$ sudo mount -o loop,offset=2097152 raspbmc-final.img mount/
$ cat mount/cmdline.txt
dwc_otg.lpm_enable=0 root=/dev/mmcblk0p2 rootfstype=ext4 noatime quiet rootwait loglevel=1 zram.num_devices=2
$ sudo umount mount/

Si on veut monter la 2ème partition qui démarre au sector 151552, l'offset à utiliser est donc 512x151552=77594624

$ sudo mount -o loop,offset=77594624 raspbmc-final.img mount/
$ cat mount/etc/hostname
raspbmc
$ sudo umount mount/

man fdisk
[...] starting offset and the size of each partition is stored in two ways: as an absolute number of sectors [...]

man mount
[...] mount knows about four options, namely loop, offset, sizelimit and encryption [...]



[Edit:] Tassatux m'indique dans le commentaires que kpartx est créé a cet effet:

This tool, derived from util-linux' partx, reads partition tables on specified device and create device maps over partitions segments detected. It is called from hotplug upon device maps creation and deletion.

Voir les commentaires pour les informations supplémentaires.

vendredi, 13 janvier 2012

Booster Liferea


  • Constat:

- Liferea devient lent avec plusieurs centaines de flux.
(Je vous rassure, je ne peux pas tous les lire, donc c'est stupide d'en avoir autant)
- Je ne suis pas satisfait de mes tests de Tiny Tiny RSS .
- Je ne suis pas satisfait de mes tests de rssLounge .
- Je n'ai pas (encore) cédé aux sirènes du SSD.

  • Le plan:

- Mettre le répertoire Liferea en RAM au lieu de le laisser sur le disque SATA, pour accélérer son utilisation.
- Syncroniser (très) régulièrement ce répertoire avec une copie sur le disque, pour conserver les modifications en cas de reboot.

  • Les étapes

- Regarder combien on a de RAM non utilisé

Exemple:

$ free -m
total used free shared buffers cached
Mem: 2010 1181 828 0 114 481
-/+ buffers/cache: 585 1424
Swap: 2044 0 2044

1181 Mo dans notre exemple

- Regarder la taille que prend Liferea

Exemple:

$ du -hs .liferea_1.6
100M .liferea_1.6

- Faire une petit backup en passant... ca ne fait jamais de mal.

$ cp -r .liferea_1.6 .liferea_1.6.BAK

- Créer un espace tmpfs en modifiant le fstab et en ajustant avec les valeurs de RAM disponibles, et l'espace dont liferea a besoin.

my-tmpfs /home/yannick/.tmpfs tmpfs size=200M,user,uid=1000,gid=1000 0 0

- Créer le point de montage

$ mkdir /home/yannick/.tmpfs

- Monter le point de montage

$ sudo mount -a

- Vérifier le point de montage

$ mount | grep "\.tmpfs"
my-tmpfs on /home/yannick/.tmpfs type tmpfs (rw,noexec,nosuid,nodev,size=200M,uid=1000,gid=1000)

- Vérifier qu'on peut écrire

$ touch /home/yannick/.tmpfs/toto
$ rm /home/yannick/.tmpfs/toto

- Créer le script

$ mkdir /home/yannick/bin
$ cd /home/yannick/bin/
$ wget http://scripts.uggy.org/tmpfs_rsync.sh
$ chmod +x tmpfs_rsync.sh

- Créer le répertoire sur le disque et un fichier de test

$ mkdir /home/yannick/.tmpfs_backup/
$ touch /home/yannick/.tmpfs_backup/aaa

- Executer le script tmpfs_rsync.sh et vérifier que le répertoire sur le disque s'est bien synchronisé en RAM

$ /home/yannick/bin/tmpfs_rsync.sh
$ ls -la /home/yannick/.tmpfs
total 4
drwxrwxrwt 2 yannick yannick 80 2032-12-19 16:25 .
drwxr-xr-x 61 yannick yannick 4096 2032-12-19 15:48 ..
-rw-rr 1 yannick yannick 0 2032-12-19 16:25 aaa
-rw-rr 1 yannick yannick 0 2032-12-19 16:25 .unpacked

Si aaa apparait, c'est que la réponse est oui.

- Mettre le script en cron

* * * * * /home/yannick/bin/tmpfs_rsync.sh

- Déplacement du répertoire liferea en RAM (et donc avec la cron également dans le répertoire de backup.

$ mv .liferea_1.6 ~/.tmpfs/liferea
$ ln -s ~/.tmpfs/liferea .liferea_1.6

- Lançer liferea pour tester la vitesse

Çà doit dépoter un truc de déglingos (par rapport à avant) !

- Vérifier qu'on retrouve nos changements:

Changer des trucs puis fermer
Démonter le tmpfs ou rebooter
Relançer liferea.. les changements doivent être toujours présents.

La même technique peut être utilisée pour accélérer d'autres applications...

  • Sources diverses:

Wiki ArchLinux
justanotherdave.ca Pas de lien valide vers l'article
Verot.net
Forum Gentoo

vendredi, 29 juillet 2011

Unclutter - Masquer le pointeur de la souris lorqu'elle n'est pas utilisée

Unclutter permet de faire disparaître le pointeur de la souris lorsque celle-ci n'est pas utilisée.

Qui n'a jamais été obligé de bouger la souris car le pointeur masquait quelquechose à l'écran ?

Cela peut sembler pour certains peu utile aux premiers abords, ou une perte de temps pour retrouver la souris, mais je l'utilise depuis de nombreuses années, et c'est quand je me retrouve devant une machine sur laquelle il n'est pas installé (comme ajourd'hui), que je me dit que c'est vraiment indispensable au quotidien :)

Et comme il me semble méconnu, et que je ne me rappelle jamais du nom, je fait un court billet dessus.

Par défaut, la période d'inactivité est de 5 secondes (ce qui est un bon réglage en ce qui me concerne) mais peut être modifié par l'option -idle.
D'autres options sont possibles... Je vous laisse lire le man.

Il est installable sous Debian par un simple sudo apt-get install unclutter et lancé par un simpe unclutter & (à rajouter au démarrage de la session).

PS: clutter signifie en anglais encombrement, parasite.
PS: /!\ Il est remonté par certains, des problèmes avec des jeux (voir commentaires).

vendredi, 28 janvier 2011

TomTom - QuickFix et radars - JTomTom

JTomTom écrit (en Java) par Frédéric Combes sous licence GPL V3 permet de facilement mettre à jour sur son GPS TomTom:

  • La base de radars

Elles est récupérée automatiquement sur le site www.tomtomax.fr.
(Il faut avoir créé un compte)

uggy-jtomtom-1.png

Il est bien entendu possible de télécharger les fichiers chez Tomtomax et de les placer à la main dans le TomTom mais la méthode JTomTom est plus rapide.
Comme le montre le screenshot fait avant mise à jour, je ne faisais pas la manip de manière très régulière à la main ;)

  • Le QuickFix

Valable 7 jours, il permet au GPS de trouver sa position en moins de 30 secondes.
JTomTom télécharge un fichier Ephemeris.cab directement sur le site de TomTom.



A noter également pyTOMTOM qui permet de mettre à jour le QuickFix et des POI (mais pas directement les radars).


jeudi, 23 décembre 2010

Génération de stats - genstats

Comme d'habitude, qui dit la fin de l'année.. dit statistiques.

genstats de Folkert van Heusden permet de calculer directement des pourcentages.

Exemple sur des domaines de mails:

uggy23-dec-genstats.png

Oui, c'est sûrement professionnel... ;)


sort domaineSortant | uniq -c | sort -rn

afficherait le classement sans les pourcentages et les intervalles.

- page 2 de 20 -