Script perl permettant de “fingerprinter” un serveur DNS.

$ sudo apt-get install fpdns

$ fpdns -D isc.org   
fingerprint (isc.org, 192.228.91.19): ISC BIND 9.2.3rc1 -- 9.4.0a0   
fingerprint (isc.org, 192.228.90.19): ISC BIND 9.2.3rc1 -- 9.4.0a0   
fingerprint (isc.org, 192.228.89.19): ISC BIND 9.2.3rc1 -- 9.4.0a0   
fingerprint (isc.org, 204.152.184.64): ISC BIND 9.2.3rc1 -- 9.4.0a0   
fingerprint (isc.org, 2001:4f8:0:2:0:0:0:13): No match found   

http://blog.icann.org/?p=227

This is […] notice that there is a […] change to the IP address for one of the authorities listed for the DNS root zone.
The change is to L.ROOT-SERVERS.NET, […] The new IPv4 address for this authority is 199.7.83.42. […]
It will replace the previous IP address of 198.32.64.12. […]
It is expected that the old address will continue to work for at least six months after the transition, but will ultimately be retired from service.

Il va y avoir du fichier named.ca à modifier…

mailgrep.pl de Craig Sanders permet de rechercher un pattern dans les logs Postfix.

Le script parcours dans un 1er temps le fichier de log à la recherche du pattern et “construit” la liste des “QueueID” correspondants.

Ensuite il affiche toutes les lignes qui correspondent à ces “QueueID” (et non pas au pattern).

Nécessite File/MMagic.pm etc.. + openlogfile.pl

Pour rechercher toutes les entrée (“string”) liées à foobar@example.com

mailgrep.pl -s foobar@example.com

Intro

Rien de nouveau… Juste un petit récapitulatif…

Le but: faire en sorte que les disques externes apparaissent par exemple de la manière suivante:

  • /dev/Data250Go ou /dev/Backup500Go etc.. (au lieu de choses comme /dev/sdb1 )
  • soient montés directement en /media/DATA250G0 ou /media/BACKUP500G0 etc.. (au lieu de choses comme /media/disk).

Et ceci sans passer par une modification du fstab avec l’UUID (qui est une autre méthode ne faisant pas l’object de ce billet).

/dev/

  • On branche son disque (il se monte généralement directement dans /media/disk).

  • On vérifie par un mount et on trouve son nom dans /dev/

$ mount  
/dev/sdb1 on /media/disk type vfat (rw,nosuid,nodev,shortname=mixed,uid=1000,utf8, umask=077)  
  • On utilise la commande suivante pour trouver des informations uniques.
$ udevinfo -a -p /sys/block/sdb/sdb1/ | more

On identifie par exemple:

ATTRS{model}=="ABC123"  
ATTRS{vendor}=="MaxternDigi"
  • On créé/édite le fichier /etc/udev/rules.d/10-local.rules en y ajoutant:
ATTRS{vendor}=="MaxternDigi" , ATTRS{model}=="ABC123" , NAME="Data250Go"
  • On test en démontant le disque et en le rebranchant… un mount nous renvoi:
/dev/Data250Go on /media/disk type vfat (rw,nosuid,nodev,shortname=mixed,uid=1000, utf8,umask=077)

Plus d’infos à l’adresse: http://reactivated.net/writing_udev_rules.html

/media/

Par défaut les disques sont montés dans /media/ avec comme nom le contenu du champs “LABEL”.
Il suffit donc de changer le LABEL du périphérique.

  • On modifie le LABEL du disque:

Par exemple en EXT3:

Affichage du label:

$ sudo vol_id /dev/Data250Go | grep ID_FS_LABEL=  
ID_FS_LABEL=  

Modification du label:

$ sudo e2label /dev/Data250Go Data250Go

Pour les autres types de formatages voir par exemple ici.

  • On démonte, on rebranche et le disque doit se monter dans /media/DATA250G0

Divers

  • Si jamais notre user n’a pas les droits en écriture:
$ sudo chown yannick:yannick /media/DATA250G0
  • En cas de double montage en usb0 etc… passer des lignes en commentaire dans /etc/usbmount/usbmount.conf

Que la personne qui ne s’est jamais retrouvé à devoir se rappeller l’IP d’un serveur DNS, ne serait ce que pour rechercher celui du provider, me jette la première RJ45!

4.2.2.1  
4.2.2.2  
4.2.2.3  
4.2.2.4  
4.2.2.5  
4.2.2.6  
$ dig example.com @4.2.2.4 +short  
208.77.188.166  

Edit du 7 décembre 2009: Google DNS

8.8.8.8  
8.8.4.4  
$ dig example.com @8.8.8.8 +short  
192.0.32.10